Vitrolles

école nationale supérieure des sapeurs pompiers

reconquête écologique d’un paysage de garrigue sur l’Arbois

Le projet s’inscrit dans le paysage naturel et singulier méditerranéen du massif de l’Arbois. Un relief tabulaire remarquable composé d’une succession de plans ourlés de petits aplombs calcaires de cuestas caractérise la géographie du site.

La démarche du projet met à profit l’arrivée de l’implantation du plateau technique de l’ENSOSP, pour engager une reconquête paysagère et écologique, qui requalifie l’image dégradée actuelle du site naturel et reconstitue ce paysage.

Le projet s’insère dans les lignes de force de ce paysage pour en affirmer les caractéristiques et pour jouer « la disparition » des équipements.
Notre attitude de concepteurs est de profiter de l’aménagement de ce site pour mettre en valeur son paysage et effacer des regards les aspects techniques du programme. Tous les équipements du plateau technique évitent soigneusement et respectueusement ces éléments caractéristiques du paysage de l’Arbois.

Dans un souci de développement durable, le projet trouve l’équilibre sur place des déblais / remblais et les matériaux du site, tel que le concassé calcaire, sont réutilisés pour les accotements des voiries et bâtiments, le paillage des plantations, la couverture des toitures terrasses…

PDF

Maîtrise d’oeuvre
Agence APS
CCD Architecture architectes mandataire
Egis Aménagement bet

Maîtrise d’ouvrage
Ecole Nationale Supérieure des Officiers Sapeurs Pompiers (ENSOSP)
Ministère de l’Intérieur
Montant des travaux
20 M euros TTC – 24 ha
Date de réalisation
2007 – 2008

Roanne

aménagement du campus pierre mendès france

mise en scène d’une esplanade et d’une mégaphorbiaie

Le Campus Pierre Mendès France de Roanne se situe dans l’ancienne caserne Werlé, au centre d’un réseau d’établissements scolaires et d’équipements culturels: collège, lycées, IUT, Université, médiathèque…

Les objectifs du réaménagement des espaces extérieurs du Centre Pierre Mendès France, sont de créer un espace plus convivial, plus ouvert sur son environnement urbain, d’améliorer l’image du centre universitaire, de le rendre plus visible, et de favoriser les liaisons entre les différents équipements environnants, en particulier pour les piétons et les deux roues. La voiture n’est plus prioritaire dans l’enceinte du Centre Pierre Mendès France. Le parking visiteur est traité comme un «espace public». Cet espace se prête ainsi à une évolution possible vers un dégagement complet de tout véhicule au-devant du Campus.

Une large esplanade en stabilisé renforcé longe le bâtiment du Centre Pierre Mendès. L’alignement de platanes existant est complété par des cerisiers à fleurs en cépées. Ces plantations apportent de l’ombre et favorisent la convivialité au-devant du bâtiment. Des tables basses et des chaises, inspirées d’un vocabulaire de «salon» y sont disposées. L’emprise du bâtiment de la Bourse du Travail démolie est investie par une large mégaphorbiaie. Il s’agit d’une succession de bandes plantées de largeurs différentes et parallèles à l’avenue.

Maîtrise d’oeuvre
Agence APS mandataire
Iosis Rhône-Alpes bet vrd
Bernard Rivolier architecte dplg

Maîtrise d’ouvrage
Grand Roanne Agglomération
Montant des travaux
2,5 M euros TTC – 11.000 m2
Date de réalisation
2012 à 2013

Fréjus

aménagement du village de vacances azureva

habiter une pinède classée

Le premier travail sur ce site de 20 ha a été de redéfinir le périmètre précis des zones à protéger en Espaces Boisés Classés (EBC) au regard des qualités intrinsèques du terrain.

A partir de cette analyse fine de l’état des lieux, nous avons pu établir les bases d’un dialogue avec les services administratifs de la ville pour mieux utiliser les valeurs naturelles et patrimoniales du terrain.

L’implantation, l’échelle, l’épannelage et la disposition des constructions devront se faire en harmonie avec la micro-géographie du site : le principe de construction des « crêtes » du terrain a l’avantage de libérer les fonds de « vallons » riches en terre végétale, au profit des arbres.

La roche de couleur rouge brun participe à l’identité paysagère des lieux ; à cet égard, elle est un élément à part entière dans l’élaboration du projet. Les nombreux cheminements du village de vacances seront réalisés en béton de pierre du site légèrement coloré pour retrouver la teinte de la roche affleurante sur le terrain. Les façades des bâtiments seront également de teinte brune type porphyre de l’Estérel.

PDF

Maîtrise d’oeuvre
Agence APS
Kemeny, Poncet, Montmasson architectes
Sudéquip Ingénierie bet

Maîtrise d’ouvrage
Centre de vacances Azureva
Montant des travaux
10 M euros TTC (paysage +vrd) – 20 ha
Date de réalisation
2003 – 2010